« L’histoire d’une passion… »

C’est en 1970 que l’aventure débute pour Jean-Luc, mon père. Il devient l’héritier de son Oncle Albert et se voit confier la charge de l’exploitation familiale, comprenant alors 8 ha de vignes en Grande et Petite Champagne, les premiers crus du cognac, une maison d’habitation, la distillerie avec son alambic au feu de bois de 5hl et un chai à Eau de Vie, recélant de magnifiques cognacs.


Il tombe sous le charme du métier immédiatement, la récolte de 1970, est belle, le temps splendide, il s’estime le plus heureux des hommes. La distillation de ce millésime, viendra confirmer qu’il vient de trouver sa voie.


Avec ma mère, Marie Françoise, ils vont apprendre ensemble le métier de vigneron et créeront ensemble en 1977 la marque de Cognac Jean-Luc Pasquet. Ils n’auront de cesse d’élaborer des Eaux de vie à leur image, pleines de générosité. Cette passion, il me l’ont transmise dès petit, et c’est tout naturellement que je prends leur suite en 2011.

« Nous élaborons du Cognac, naturellement… »

Notre obsession: l’expression d’un terroir. Comme j’aime à le dire, nous n’avons pas la prétention d’avoir le meilleur terroir mais nous faisons notre maximum pour exprimer le « meilleur » de ce terroir.

Situé à la frontière entre la Grande et la Petite Champagnenous cultivons depuis 1995 nos 14 ha de vignes selon les principes de l’Agriculture Biologique, sans intrant chimique de synthèse, en privilégiant des matières organiques locales (semis de céréales et féverole en inter rang, compostage des résidus de pressurage avec du fumier de vache de la ferme voisine, utilisation de tisanes d’orties fraichement récoltées sur la propriété, etc..).

« Distiller pour révéler… »

Nous distillons nos vins dans notre propre alambic de 20hl, et bien entendu nous conservons la lie du vin pour le passage en chaudière. Il est important pour nous

de distiller un vin entier, qui a acquis toute sa palette aromatique grâce au travail des précieuses levures naturelles dites « indigènes ». La double distillation nous permet d’obtenir des Eaux de Vie fines et riches, chaque étape de ces deux chauffes consécutives est suivie de très près par le maître distillateur, à savoir mon père.

Loin de nous l’envie d’obtenir des Eaux de Vie standardisées, nous sommes constamment dans l’expérience et l’apprentissage une vie ne suffit pas à comprendre et maitriser l’art de la distillation. Nous cherchons à révéler la quintessence d’un vin et de son terroir, et c’est cette quête d’une émotion partagée qui nous réunie chaque hiver au pied de notre alambic.

« Elever et guider nos Eaux de vie… »

Une fois la distillation des vins achevée et l’Eau de vie nouvelle obtenue, nous les entonnons à plein degré dans nos chais pour commencer leur lente transformation en cognac. Car il leur faut un minimum de 2 ans d’élevage sous bois pour prétendre au nom de cognac.

Pour ma part, ce n’est pas 2 ans mais 4 ans minimum qu’il convient d’élever une Eau de vie pour être mise en bouteille. Un travail minutieux au chai me permet de vous offrir des cognacs aux profils différents, ayant leur propre identité. Les fûts sont là pour accompagnés l’Eau de Vie dans sa longue transformation et aucun additif n’est utilisé durant l’élaboration de nos cognac, ils se suffisent à eux même.


« Une passion partagée… »

Cette page de l’histoire des cognac Pasquet, nous l’écrivons aujourd’hui à deux. Mon épouse Amy, d’origine américaine, m’a rejoint en 2017 pour venir m’épauler dans cette quête d’excellence. Ce n’est pas en restant dans l’intimité d’un chai que l’on peut partager avec le monde sa passion et la singularité de notre maison, Amy venant « du nouveau monde » a de suite vu l’incroyable travail d’artisan qu’est le notre.


Elle n’a de cesse de raconter notre histoire et de partager notre passion. Elle a su créer une réelle communauté autour de nos cognacs et chaque jour que nous partageons avec eux notre travail et notre passion. Nous avons un but commun: offrir le meilleur de notre terroir, en respectant nos sols, nos vignes, nos collaborateurs tant à la vigne qu’au chai, avec le souci permanent d’être le plus transparent possible en nous inscrivant dans une démarche honnête et respectueuse.

Il faut beaucoup d’amour pour faire un bon cognac

CONTACT

27 lieu dit Chez Ferchaud-Eraville

16120 Bellevigne France

Tél. 05 45 97 07 49

Email : contact@cognac-pasquet.com

L'ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION © COPYRIGHT 2022 – COGNAC PASQUET